Accueil du site > 2> Nos PARTENAIRES et leurs PROJETS > B - Des nouvelles des projets > * LITDS à Katukapalli, Andhra Pradesh, INDE (2002-2010) > Aider les tribus de l’Andhra Pradesh en Inde

Aider les tribus de l’Andhra Pradesh en Inde

vendredi 4 février 2011

Le partenariat avec LITDS pour accompagner quelques tribus qui vivent dans la forêt, en Andhra Pradesh, débuté en 2004, se poursuit.

2005 et 2006 avaient été marquées par des aides d’urgence suite au tsunami, à des cyclones et à des inondations, pour les reconstructions de maison, l’apport de semences etc. En 2007, DEMAINS a pris un engagement de 3 ans pour soutenir un projet santé.

Les tribus mènent une vie primitive vulnérable aux épidémies, à la mortalité infantile, aux maladies, à l’esclavage des enfants, nombre de maladies sont aussi dues à leurs croyances. Face à cette réalité, le but de ce projet est la promotion d’une éducation communautaire grâce aux soins et à la prévention dans 54 villages tribaux.

Voici les différentes activités de ce programme :
-  visiter tous ces villages chaque semaine avec une « clinique mobile »
-  Encourager les villageois à venir se faire soigner au dispensaire
-  Former des agents de santé

-  Ces agents de santé constitueront dans leur village un Comité Rural de Santé. Ces comités joueront un rôle dans la prise de conscience des maladies, de la nécessité de l’hygiène etc.
-  Mener des campagnes de sensibilisation dans les villages sur des sujets tels que : les vaccinations, la nutrition, les installations sanitaires etc.

Résultats au bout de trois ans :

• 44196 patients ont été traités pendant ces 35 derniers mois

• 1356 vies ont été sauvées

• Les gens acceptent d’aller à l’hôpital lorsqu’ils tombent malades

• Les femmes font vacciner leurs enfants

• Le gouvernement prend en charge 90% des frais d’ambulance quand l’ambulance est appelée par le comité de santé du village.

• Le taux de mortalité infantile a drastiquement diminué, de 30 à 4 enfants pour 100 naissances.

• Les agents de santé villageois ont donné leurs premiers soins et reçu le matériel nécessaire. Ils ont appris à stériliser le matériel lors des accouchements.

En 2010 : DEMAINS a participé au financement de deux projets dans le domaine de l’eau

1- Cinq puits équipés de pompes manuelles ont permis à 5 villages d’avoir de l’eau (eau potable et eau pour lutter contre les incendies ; les huttes en bois prennent feu très facilement.)

2- Machine pour purifier l’eau dans une école de 700 enfants, alimentée par un puits. Ces dernières années les enfants tombaient malades très souvent. Les médecins ont averti que les enfants sont malades à cause de l’eau qui contient trop de fluorure. (L’eau est devenue non potable parce qu’à la suite de plusieurs années de sécheresse, il a fallu recreuser le puits pour atteindre des nappes plus profondes.)

DEMAINS participe également à un nouveau soutien à un programme dédié à la santé, cette fois pour des tribus déplacées dont l’histoire est décrite ci-dessous.

Nous allons poursuivre le soutien à ce programme santé en 2011

P.-S.

Des populations tribales sont victimes du conflit armé entre les Naxalites (extrême gauche qui croit au conflit armé) et la police du Chattisgarah. Le clan, nommé Gothikoyas, est dans une situation critique pour leurs terres. Les tribus sont persécutées par les Naxalites d’un côté, et par la Police de l’autre. S’ils soutiennent la Police ils sont tués et harcelés par les Naxalites, et s’ils soutiennent les Naxalites la police les terrorise et les harcèle.

Pour sauver leurs enfants et leurs familles, les tribus s’enfuient du Chattisgarah pour se mettre à l’abri dans la forêt de l’Andhra Pradesh. Elles s’installent dans des petites huttes dans une zone forestière, qui est en Réserve. Le gouvernement de l’AP ne reconnaît les hameaux ainsi formés qu’au bout de plusieurs années.

En attendant, les tribus ne bénéficient d’aucun service de santé. La plupart des enfants sont anémiques et souffrent de la faim lors de ces déplacements.