Accueil du site > 2> Nos PARTENAIRES et leurs PROJETS > B - Des nouvelles des projets > * LITDS à Katukapalli, Andhra Pradesh, INDE (2002-2010) > LITDS - Projet santé 2007

LITDS - Projet santé 2007

dimanche 6 avril 2008

Depuis mars 2007, dans la continuité du partenariat avec LITDS, DEMAINS apporte son soutien à un programme de santé. Les populations tribales de cette région doivent faire face à :

une mortalité infantile de 14%. De nombreux villages sont à une distance de 10 à 40 kms de tout centre de soins, aucun transport possible sur ces sentiers de forêt. Cet éloignement est aussi un grand facteur de risque pour les femmes qui accouchent, de même que l’absence de vaccinations pour les bébés. Le « samu » consiste en quatre porteurs du lit où git le blessé ou la malade. Parfois la femme arrive sur le dos de son mari.

les épidémies de choléra, tuberculose, paludisme, dengue se répandent très vite par manque d’hygiène et de soins.

Ces tribus mènent une vie primitive ; les croyances, les superstitions et certains rituels des magiciens les rendent vulnérables. Par ignorance ils ont peur des médicaments et s’enfuient parfois du dispensaire. L’arak, alcool local, fait des ravages parmi hommes et femmes. Leurs habitations, en matériau léger, ne les protègent pas suffisamment ni du froid, ni de la chaleur (+ 50°), favorisant les maladies pulmonaires et la tuberculose.

Face à cette réalité, le but de ce projet est la promotion d’une éducation communautaire grâce aux soins et à la prévention dans 54 villages tribaux de cette région de l’Andhra Pradesh. Voici les différentes activités :

une clinique mobile visite tous ces villages chaque semaine et intervient, en cas de nécessité, pour évacuer les personnes vers les hôpitaux deBadrachalam. (40kms de Katukapalli)

Encourager les villageois à venir se faire soigner au dispensaire

Une formation d’agents de santé : chaque mois a lieu une session qui rassemble 54 agents, une femme par village. Cet enseignement est donné par des médecins et infirmières des hôpitaux privés ou publics de Badrachalam. Ces agents de santé seront intégrés dans des programmes de prévention, en réseau avec le gouvernement et des écoles privées.

Ces agents de santé formeront dans leur village un Comité Rural de Santé. Ces CRS joueront un rôle dans la prise de conscience des maladies, de la nécessité de l’hygiène etc.

Des campagnes de sensibilisation dans les villages sur des sujets tels que : les vaccinations, la nutrition, les installations sanitaires etc. Cette sensibilisation se prolongera lors des réunions mensuelles des groupements de femmes (Self Help Group)

Pour lutter contre le paludisme la tuberculose, le choléra, les CRS participeront aux campagnes de prévention. Des danses, des saynètes seront les meilleurs outils d’information.

La mise en place de fonds pour une assurance-maladie communautaire et pour chaque famille. Ces fonds permettront d’acheter les vaccins, d’évacuer les malades ou blessés graves etc.

Le rapport des activités de juin à août 2007 confirme l’avancement de ce programme et ses résultats, « grâce à votre aide, nous pouvons fièrement dire que nous avons sauvé beaucoup de vies dans la forêt ces trois derniers mois. Je suis heureux de vous informer que le programme de santé soutenu par DEMAINS a commencé en juin 2007. » écrit le père Jeyaseelan, responsable maintenant de LITDS, le père Peter Daniel ayant reçu une nouvelle mission.

Portfolio