Accueil du site > 2> Nos PARTENAIRES et leurs PROJETS > B - Des nouvelles des projets > * La Mission Darsi (Andra Pradesh, Inde) > Lutte contre le SIDA à DARSI (Inde)

Lutte contre le SIDA à DARSI (Inde)

samedi 26 octobre 2013

A Darsi, en Andra Pradesh (Inde du Sud), DEMAINS soutient la lutte contre le SIDA.

Cette action qui concerne les populations des tribus, est suivie par notre partenaire sur place, Peter Daniel. Voici quelques extraits du rapport d’activité 2012 de cette action.

Le programme de distribution de médicaments contre le VIH a commencé à Darsi au mois d’août 2012. A travers notre campagne de sensibilisation, nous sommes parvenus à les motiver pour venir au centre, en vue de recevoir un traitement. Chaque mois, en moyenne 80 patients sont reçus. Le financement reçu nous a permis de fournir les médicaments jusqu’en Juin 2013. Distribution de médicaments (A droite le Père Xavier)

En même temps, nos jeunes poursuivent leur campagne de sensibilisation contre la propagation du VIH, en donnant des spectacles de danse, de théâtre, de chant, dans des villages et dans la ville de Darsi. Le 8 décembre, ils ont organisé un grand rassemblement à Darsi à l’occasion de la journée internationale contre le VIH.

Nous avons organisé un « PC » médical le 17 novembre 2012. 987 patients sont venus pour faire de contrôles dentaires, visuels et autres. 187 d’entre eux ont profité d’un examen de la vue et après un mois, 112 patients ont reçu des lunettes gratuites. 219 patients ont eu un examen dentaire et les autres un examen de santé général. Deux ophtalmologues, trois dentistes et six médecins généralistes nous ont aidés.

Tous les 6 mois, nous accompagnons les personnes atteintes du sida à l’hôpital public pour un dosage d’antigène. En cas de besoin, les malades reçoivent 60 comprimés par mois (un comprimé matin et soir). Le médicament permet de maintenir le virus en mode silencieux et l’immunité du malade est améliorée.

Les centres de santé de proximité sont aujourd’hui officiellement fermés, de sorte que les malades du sida des villages dalits doivent se rendre à l’hôpital. Mais ils craignent d’être identifiés par les autres et refusent d’y aller, ce qui entraîne des morts prématurés et d’autres difficultés dans leur vie

En dehors des médicaments anti-rétro viraux fournis par l’hôpital, nous distribuons des médicaments et des compléments alimentaires, sources de protéines, de fer, de calcium, de vitamines, d’anti-oxydants, pour différentes pathologies : diabète, cholestérol, dépression, maladies de la peau et plaies, ulcère à l’estomac, constipation, maux de ventre, douleur, vertiges, fragilité musculaire, allergies, perturbations du sommeil, Nous les conseillons et les aidons financièrement pour les études et le mariage des enfants. Nous apportons de l’aide médicale aux membres de leur famille. Nous nous efforçons d’apporter le soutien moral et spirituel dont ils ont besoin.

Les patients atteints du VIH désirent qu’on leur donne des additifs alimentaires, en plus de leur traitement, du fait qu’ils n’arrivent pas à faire de durs travaux physiques. Il faut sans doute que nous pensions sérieusement à les soutenir avec un tel apport nutritif.

Peter Daniel SJ 08.06.13