Accueil du site > 2> Nos PARTENAIRES et leurs PROJETS > B - Des nouvelles des projets > * La CODER à Cinco Pinos, Nicaragua > Visite à la CODER, à Cinco Pinos (Nicaragua)

Visite à la CODER, à Cinco Pinos (Nicaragua)

jeudi 15 avril 2010

Témoignage : "Du 28 février au 6 mars 2010, nous sommes deux couples, adhérents tous les quatre à DEMAINS, (dont deux membres du CA : Jean-Pierre Rossignol et Marie Lesaint) à avoir séjourné à Cinco Pinos (Nicaragua), dans les locaux de notre partenaire "CODER" (Comisión para el Desarrollo Rural)."

Les collines au-dessus de Cinco Pinos Cinco Pinos, 8000 habitants, est une commune de moyenne montagne qui se situe à la frontière du Nicaragua avec le Honduras. Autour d’un centre urbain, plusieurs hameaux sont dispersés sur une surface de 79 km2.

Les membres de la CODER se sont mis en quatre pour nous accueillir et nous ont fait visiter plusieurs de leurs réalisations : culture de légumes et plantations d’arbres fruitiers, reboisement, irrigation, eau potable, électrification, bibliothèques décentralisées dans les écoles, et surtout les deux projets que DEMAINS soutient en ce moment : Médecine naturelle et Gestion du bétail.

Projet Médecine naturelle : Nous avons visité, en compagnie des responsables Flora et Mirella, les jardins de plusieurs femmes - certaines vivant seules avec enfants - qui s’échinent à dépierrer et bêcher leur plus ou moins grand terrain autour de leur maison pour planter légumes et herbes médicinales ; Un petit jardin mais nous étions en saison sèche, pas de pluie depuis 4 mois et une température moyenne de 37° (à l’ombre !) : les plantes avaient bien du mal à pousser, même en les arrosant parcimonieusement ; c’est une époque de sécheresse et dans certains endroits les sources d’eau et les puits sont à sec ; ce n’était donc pas la saison des sessions de formation aux remèdes.

Projet Bétail : Don Luis, agriculteur. En compagnie de Francisco, agronome et membre de la CODER, nous avons visité plusieurs agriculteurs qui mettent en place l’élevage amélioré des bovins : culture de fourrage et installation de clôtures ; là aussi, les membres de la CODER ont choisi avec soin les bénéficiaires de leurs projets, enthousiastes et durs à la tâche.

Nous avons trouvé des améliorations à Cinco Pinos : le gouvernement a goudronné la route ce qui désenclave le Centre urbain ; les projets de la CODER portent leurs fruits : les arbres ont poussé, l’eau et l’électricité arrivent peu à peu dans les hameaux (nous avons participé à l’inauguration d’un système d’eau au hameau de Santa Fe) …Et il y a même un "cyber" dans une petite rue empierrée !

Les membres de la CODER, eux, sont toujours aussi enthousiastes, volontaires, pleins d’idées, courageux, ne comptant pas leur temps...et sérieux ! Ils travaillent aussi maintenant dans les communes environnantes : cédant aux supplications de leurs habitants, ils y ont installé des projets pilotes, en espérant qu’ils feront taches d’huile… Nous repartons émerveillés devant leur ténacité et leur volonté de développer économiquement, écologiquement et socialement leur cadre de vie pour que les plus pauvres y vivent mieux et ne partent plus émigrer dans les pays voisins.

Catherine Rossignol